Compte rendu de l’atelier du 10 avril 2018

Le 10 avril 2018 nous nous sommes retrouvés pour faire le point sur l’avancée des quatre groupes de travail.

En avant-programme de la journée, une présentation « apéritive » a eu été faite par Alice Rouyer pour faire le point sur quelques éléments clés permettant de mieux appréhender la génération des « baby-boomers » .

Il s’agissait de présenter rapidement l’avancée du travail d’enquête (entretiens réalisés ou prévus, rencontres à venir, réflexions problématiques autour des enjeux).

Le second temps de l’après midi fut consacré à une réflexion collective sur les situations de convivialités.

Les participants et participantes de l’atelier ont été invités à réaliser une d’une frise collective  inventoriant des situations situations de convivialités (de rencontre) auxquelles chacun accorde une importance particulière. La frise part de la sphère  intime de vie (le chez chez -soi) à la sphère la plus éloignée (ailleurs) en passant  par les espaces et lieux publics .

Les membres du groupe ont décrit une situation en précisant le lieu, le moment, les personnes rencontrées,  les activités et le motif de la rencontre. Puis ils et elles ont été  invités à se projeter dans quelques années pour réfléchir aux différents obstacles qui, en vieillissant,  pourraient gêner ces moments privilégiés.
Chacun fut alors invité à penser des solutions possibles pour surmonter ces obstacles.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.